Activités de développement et d’auto-financement

    Vivre le charisme franciscain au Congo, c'est aussi adapter sa conception de la Providence. Si en Europe vivre signifie de la Providence entre autres pour nous de ne pas avoir de revenu fixe mais faire confiance à la générosité des gens, en Afrique et au Congo en particulier le témoignage le plus crédible est de montrer que l'on peut gagner sa vie en travaillant de ses mains, « à la sueur de son front ». C'est pourquoi les frères du Congo ont très vite compris l'importance d'avoir des activités génératrices de revenus. Comme le disait Mgr Mununu la veille de notre envoi : Je vous confie le peuple de Kikwit à aimer. Surtout qu'ils vous voient vous aimer et qu'ils vous voient travailler. Ces activités, en plus de faire vivre la communauté, permettent de donner du travail à certaines personnes en situation précaire. Ce défi de l'autofinancement, explicitement demandé par les Églises africaines, n'en est qu'au stade embryonnaire. Dans l'état actuel des choses il n'est pas encore possible de subvenir à nos besoins sans l'aide de l'Europe.
    Ce qui suit présente rapidement quelques aspect d'auto-financement engagés par la communauté.


Fabrication d'huile et de savon

Presse à huile

Une activité majeure de développement est la fabrication d’huile de palme et la création de savon. Ce projet a été rendu possible grâce à un donateur qui a permis l’acquisition d’une presse à huile améliorée. Grâce aux compétences et à l’ingéniosité de François, un volontaire présent pour une durée de 2 ans, nous avons pu motoriser la presse (à la base prévue pour une extraction manuelle), en utilisant avantageusement notre motoculteur. Fr Joseph quant à lui a mis toute son énergie à l’élaboration de recettes de savon de qualité, auquel il a donné le nom de « Kwilu », nom que porte la rivière qui passe à Kikwit. Nous produisons environ 100 litres d’huile par semaine ce qui nous permet de fabriquer l’équivalent de 700 savons par semaine. Cette activité permet d’employer 10 ouvriers à plein temps. Et génère déjà quelques revenus.
Visitez la page de présentation complète du processus « De la noix au savon ».


Agro-foresterie

    Les terres de notre concession sont très appauvries, suite à des années d'une agriculture très agressive avec les sols. Brûlis et plantations répétées sur les mêmes terres, ont entraîné ce résultat. Pour les fertiliser les terres nous avons adopté un projet d'agroforesterie, basé sur un assolement refléchi (rotation des cultures) et la plantation d'acacias. Cet arbre possède la vertu de fixer l'azote dans le sol, et  a l'avantage d'avoir une croissance extrêmement rapide. Après 5 ans on peut le couper pour faire du charbon de bois.
Les rendements de manioc et de maïs sur de telles terres peuvent doubler voir tripler. La plantation maraîchère qui suit la coupe ne nécessite aucun labour, un léger brûli réveille la dormance des graines d'acacia. Ainsi après deux ans de récolte, sur une parcelle d'acacia abattus, il suffit de passer sur une autre parcelle.
Le gros du travail est donc la plantation, après quoi une bonne rotation des parcelles suffit à la production.


Apiculture

    Un autre volet en développement est celui de l'apiculture.


Élevage

    Pour l'instant un élevage de près de 30 moutons paît sur notre concession. Ce troupeau en plein essor est très prometteur.


Centre Bakhita

    Le centre Bakhita est d'abord un service apporté à la population locale. Raïssa, une jeune employée par le centre, accueille chaque jour des étudiants venant consulter livres, encyclopédies et wikipédia hors-ligne avec divers autres wiki (wikitionnaire, wikimédical...), tous cela gratuitement. Elle dispense également chaque matinée des cours de français et de calcul à 4 jeunes en décrochage scolaire. Il y a aussi deux après-midi par semaine avec les enfants. Une bibliothèque avec des livres pour enfants des jeux. Il est aussi possible de faire un travail de saisie et des photocopies. Une formation informatique aux logiciels libres, ainsi qu'un service de dépannage est occasionnellement proposé.